MORT D'UNE MONTAGNE 
Texte et mise en scène de Jérôme Cochet et François Hien - écrit en 2020, création en 2022
Ce texte est élaboré à la faveur d'une résidence d'artiste de François Hien et Jérôme Cochet aux Adrets en Belledonne, en lien avec Scène Obliques et le festival de l'Arpenteur.
www.lesnonalignes.com/projets/mortdunemontagne/
Nous sommes dans un massif imaginaire, le massif des Hautes Aigues. Un petit village est en alerte depuis que se produisent des éboulements réguliers qui menacent la pratique de l’alpinisme sur les sommets voisins... Alors que les acteurs du territoire (guides, habitants, scientifiques, gardiens de refuge, responsables du parc naturel, agriculteurs, etc...) s’interrogent sur l’avenir de la vallée, les pouvoirs publics annoncent la nomination d’un haut-commissaire à la transition climatique en montagne, venu faire un diagnostic de territoire. Parallèlement arrive une voyageuse, décidée à réaliser l’ascension du sommet majeur de la région, la Grande Reine, dont une partie s’est récemment effondrée. A la faveur de cette ascension, se déploie peu à peu le panorama d’un paysage profondément bouleversé par le réchauffement climatique, et traversé d’inquiétude.

Nous suivons en parallèle plusieurs personnages pris dans la montagne et confrontés à l’urgence des enjeux qui la concernent. Tous se retrouveront au refuge du Vautour, sous le sommet de la Grande Reine. Fanny, la gardienne, y scrute avec angoisse les falaises qui s’effondrent autour d’elle.

Mort d'une montagne est une chronique documentée qui vire au mythique. À la fois concrète et poétique, cette lente ascension déploie l’image d’une humanité perchée sur son promontoire, au bord du précipice...
Production : Cie Les Non-Alignés / L'Harmonie Communale
Avec le soutien du Théâtre du Point du Jour
Distribution : Jérôme Cochet, Fabienne Courvoisier, Stéphane Rottenberg, Camille Roy.
Création sonore : Caroline Mas - Scénographie : Caroline Frachet - Création lumière : Nolwenn Delcamp-Risse